Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Janvier 2020 : entrée en vigueur de la réforme des APL

Accordée aux locataires âgés de moins de 30 ans occupant un logement neuf ou ancien, l’aide personnalisée au logement (APL) bénéficie à près de trois millions de Français.

À compter du 1er janvier 2020, une nouvelle méthode de calcul de cette aide va entrer en application.

Pour vos recherches de location dans le Morbihan, faites confiance au professionnalisme de Bénéat Chauvel.

La nouvelle méthode de calcul des APL

Depuis des années, les revenus des deux années antérieures étaient pris en compte pour le calcul de l’APL, en plus d’un certain nombre d’autres paramètres : situation familiale, montant du loyer, situation géographique…

Dans l’objectif d’une APL plus « juste », le gouvernement d’Emmanuel Macron veut que le calcul de cette aide se base désormais sur les ressources des locataires perçues durant le trimestre précédent.

L’idée est d’ajuster le montant de l’aide en fonction de la situation des allocataires la plus actuelle possible. Prévue pour janvier 2019, puis avril, cette réforme des APL a été repoussée à janvier 2020.

Vers une aide plus réactive vis-à-vis de la situation des allocataires

Suivant l’évolution des revenus au plus près, cette nouvelle méthode de calcul de l’aide personnalisée au logement devrait exclure environ 600.000 allocataires de ce dispositif. En effet, certains Français continuaient de percevoir l’APL en raison de revenus inexistants ou minimes deux ans auparavant.

Il s’agissaient généralement d’étudiants ou de nouveaux entrants dans la vie active. Avec la mise en place de cette réforme, le gouvernement espère limiter les cas de non-recours aux aides, réduire les erreurs de versement, et être plus réactif en cas de changement de situation familiale.

Pour en savoir plus:
Passer ses vacances dans le Morbihan
Comment faire le bon choix pour son futur logement ?

Général