Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

L'augmentation de la valorisation des logements avec terrasse

Comme on peut facilement l’imaginer, posséder un balcon ou une terrasse fait augmenter le prix du logement et cela se confirme dans les onze plus grandes villes de France. Quel impact cela aura-t-il sur le prix de vente de votre appartement à Vannes ?

La valorisation des logements avec terrasse progresse encore

Une étude réalisée en mai estimait que le prix des logements avec terrasse ou balcon avait une valorisation supérieure de 8,8% par rapport à ceux sans accès à l’extérieur. Cette réalité prend certainement sa source au moment du premier confinement où ceux qui avaient la chance d’avoir une terrasse ou un balcon l’ont vécu comme un véritable luxe.

Ce qui pourrait paraître plus surprenant, c’est que l’augmentation de la valorisation des prix des logements avec un accès à l’extérieur perdure malgré l'hiver. En réalité, les Français voient plus loin et les messages alarmistes qui prédisent un reconfinement début 2021 sont un moteur important pour soutenir cet engouement.

En effet, la même étude réalisée en fin d’année a montré qu’une terrasse ou un balcon augmente la valorisation d’un logement de presque 10 % dans les grandes villes. Cela veut dire en clair qu’un appartement identique en tout point se vend 10 % plus cher s’il possède une ouverture sur l’extérieur.

Certes, il y a toujours eu un différentiel de prix entre un appartement avec terrasse et un autre sans mais aujourd’hui ce différentiel a grimpé depuis les périodes de confinement.

On note toutefois un certain tassement de la croissance de la valorisation des biens avec terrasse et balcon qui laisse présager qu’un seuil aurait été atteint et qui pourrait amener à un retour à la « normale » en 2021 si la pandémie nous laisse tranquille.

Une situation qui modifie les critères de recherche

Même si le fait de posséder un balcon ou une terrasse en ville a toujours été un luxe, cette tendance s’est encore exacerbée à la fin du premier confinement. D’un luxe c'est devenu une nécessité et cela a pesé sur les critères de recherches des futurs acheteurs.

Général