Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Le « home staging » pour vendre votre bien immobilier au meilleur prix

Lorsque vous vendez votre maison, entre les frais de notaire et divers frais d’état des lieux et autres mises aux normes, le prix de vente original est ponctionné. C’est la raison pour laquelle une vente immobilière se prépare, en mettant toutes les chances de votre côté pour vendre au meilleur prix votre bien immobilier à Arzon. Voici quelques astuces à connaître.

1/ Obtenez une estimation fiable

Ne prenez pas seulement en compte l’urgence de la cession ou la santé générale du marché immobilier. Faites étudier attentivement le marché local, et prenez en compte le maximum de critères possibles pour ne pas finir avec une négociation vertigineuse : superficie, surface, agencement, rénovations, mises aux normes, projets de développement du quartier, possibilités de mise en valeur, environnement de loisirs, culture, commerciaux et sportifs, voisinage, transports et axes vers les principales agglomérations, etc. N’hésitez pas à demander des diagnostics techniques.

2/ Choisissez un spécialiste d’excellente réputation

Si vous confiez la vente de votre bien immobilier à une agence, assurez-vous d’en choisir une qui soit proche pour mieux connaître le marché local d’une part, et être plus disponible pour les visites d’autre part. Il est désormais plus facile grâce aux médias sociaux et moteurs de recherche de vérifier la réputation d’un professionnel.

Assurez-vous d’avoir affaire à un spécialiste qui mettra en œuvre les meilleurs supports de promotion possible.

3/ Préparez votre logement

L’adage a été maintes fois éprouvé et prouvé : la première impression est la plus importante. Lorsque vos futurs acheteurs jetteront leur premier regard sur votre bien, il faut qu’ils aient le coup de foudre et que les principales forces de votre bien leur sautent aux yeux : que ce soit la luminosité, l’aménagement du jardin, la piscine, l’espace ou la modernité des équipements.

Mettez en lumière les meilleurs atours de votre logement, n’attendez pas que les acheteurs posent des questions.

4/ Soignez l’aménagement extérieur et faites les travaux nécessaires

Pensez que les acheteurs peuvent avoir envie de « jeter un coup d’œil » à votre bien avant la journée portes ouvertes ou la visite avec l’agent immobilier. Il faut là encore qu’un simple regard par le portail séduise tout de suite.

Cachez les poubelles, tondez la pelouse, ramassez les feuilles mortes, jetez les vasques abîmées, nettoyez la piscine et les taches d’huile sur le parking… Il n’y a rien de pire que le sentiment de propriété laissée à l’abandon. Prenez les devants et réparez ce qui doit l’être : plomberie (changez les joints et retirez le tartre), électricité (changez l’ampoule de la cave qui ne marche plus), carrelages fendus, équipements (la pompe de piscine défectueuse)...

5/ Home staging

Cette expression venue tout droit de chez les Anglo-saxons porte bien son nom : « mise en scène de votre maison ». Un coup de pinceau même rapide, désencombrer les meubles et bibelots, retirer les tapis superflus, repeindre les chambres des enfants, effacer la présence des chiens… Il faut que le visiteur puisse s’imaginer chez lui sans se sentir chez vous. Nettoyez la maison en profondeur et dépersonnalisez votre logement !

Ces investissements ne seront pas nécessairement trop importants et changeront parfois considérablement l’estimation et le prix de vente.

Pour en savoir plus:
Comment entretenir une résidence secondaire ? 
Fiscalité des résidences secondaires, les mythes