Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Le Morbihan, une région très prisée pour l'immobilier

Le Morbihan a le vent en poupe, c’est le moins que l’on puisse dire. Le Golfe du Morbihan et en particulier la région de Vannes présentent une attractivité de plus en plus forte, et nombreux sont les propriétaires désireux de s’y installer. Bien entendu, le cadre de vie joue en faveur de la région. Le dynamisme économique et l’offre universitaire sont également un facteur important dans cette attractivité.

Le marché immobilier ne cesse de croître et notre agence immobilière à Vannes reçoit chaque jour de nouvelles demandes d’investisseurs, acquéreurs ou locataires. Voici les tendances pour 2018.

2017, records pour le Morbihan s

Cet intérêt pour le marché immobilier dans le Morbihan concerne aussi bien le neuf, que l’ancien à rénover ou sans besoin de travaux. Les résidences principales sont autant recherchées que les résidences secondaires, ce qui montre bien qu’il ne s’agit pas uniquement d’un intérêt saisonnier.

Le littoral est bien entendu toujours un peu plus attractif, comme nous le constatons dans notre agence immobilière. Mais le Morbihan a la chance d’accueillir chaque année de nouveaux habitants, souvent des bretons qui se déplacent ou des personnes en provenance d’autres régions qui ont décidé de passer leur retraite à Vannes, ou sont mutées dans la région.

Selon les professionnels du secteur, l’activité immobilière en 2017 est un bon millésime avec un nombre record de ventes. Vannes a vu ses transactions immobilières augmenter de 15 % sur l’année : c’est un chiffre record ! Avec la raréfaction de l’offre, le neuf explose et de nombreux projets de construction voient le jour.

L’immobilier en chiffres à Vannes

Pour une ville qui compte déjà près de 45 % de propriétaires, les ventes immobilières sont en hausse et ce sont les biens immobiliers de type villas et appartements de luxe qui sont les plus demandés dans notre agence. La seconde catégorie la plus recherchée ? Les studios ou T3 dans le centre historique.

Bien qu’il soit difficile de donner un prix moyen, tout type d’appartements et de standing confondu, on peut estimer le m² vannais aux alentours de 2 665 euros, soit une augmentation +6,6 % par rapport à 2017, une tendance comparable à celle de l’ensemble du Morbihan qui montre bien que le secteur est en demande croissante.

En ce qui concerne les maisons, le m² des maisons à Vannes est autour de 2 790 €, significativement supérieur à l’ensemble du Morbihan. Mais il ne faut pas oublier que Vannes est au pied du Golfe et à une quinzaine de kilomètres seulement de la mer.

La tendance se poursuit en 2018, mais l’offre se raréfie

Les taux de crédit et le prix immobilier assez bas ont bien entendu participé à cette dynamique. La loi Pinel également. Ce sont d’ailleurs à 30 % des moins de 30 ans qui ont investi cette année. La conséquence de cette petite flambée est que l’offre pourrait se raréfier, notamment pour les appartements du centre-ville de Vannes et les maisons en général.

Certaines stations balnéaires font d’ailleurs face à une réelle pénurie d’offres en ce qui concerne les résidences secondaires.

Pour en savoir plus:
Pourquoi faire appel à notre agence immobilière ?
Le Golfe du Morbihan parmis les plus belles baies au monde
Comment bien vendre sa maison ?