Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Les tendances de l’immobilier à Vannes

Au portes du Golfes du Morbihan, la commune de Vannes offre un cadre de vie parmi les plus agréables de France à ses habitants. Non loin de Rennes, son dynamisme en matière d’immobilier est bien réel. Sous l’impulsion d’offres de formations universitaires très attractives, les étudiants se renouvèlent chaque année, ce qui rendra très fiable tout investissement dans l’immobilier à Vannes, à condition que l’acquéreur ait des revenus locatifs en ligne de mire.

VOIRE TOUTES NOS OFFRES IMMOBILIÈRES À VANNES

Immobilier à Vannes : le volume de demandes immobilières en hausse

Depuis près de deux ans, le marché immobilier à Vannes semble avoir trouvé son second souffle. En effet, depuis fin 2016, le volume de demandes immobilières est en forte hausse, maisons et appartements compris. Toutefois, ce sont bien les appartements qui sont les plus recherchés par les acheteurs. Si dans le centre ville de Vannes et non loin du port, les prix ont sensiblement augmenté, on remarquera qu’en dehors de quelques appartements de haut standing, ce sont principalement des studios, T2 et T3 qui sont recherchés. D’ailleurs, les derniers chiffres de l’immobilier à Vannes montrent que le prix médian au mètre carré pour un appartement atteint 2 675 €/m².

Au mois d’août 2018, le prix médian au mètre carré des maisons mises en vente à Vannes s’élevait à 2 900 €/m². C’est 110 € plus haut qu’il y a un an durant la même période ! Les prix de l’immobilier à Vannes sont donc à la hausse, ce qui est un bon signe, puisque cela signifie que le marché a bien repris, et ce tous biens confondus. À noter que cette valeur est supérieure au prix observé pour les maisons en vente dans le Morbihan (1 971 €/m²) car Vannes se situe à proximité de la mer.

À Vannes, 43 % des habitants sont propriétaires

Si Vannes réunit une majorité de locataires, on trouve tout de même 43 % de propriétaires parmi les résidents de la commune bretonne. Autre donnée intéressante : 68,3 % des biens sont des appartements contre 30,8 % de maisons. Globalement, il semblerait que le marché immobilier des biens de prestige (appartement de standing et villas) soit lui aussi en hausse.

Lire aussi: Immobilier à Arzon